Lion's Attack
Bonjour.
Vous voyez le forum en maintenance, mais il est en vérité fermé, ou mis en pause, comme vous le préférez.
J'ai pris cette décision car je suis épuisée. Épuisée par tout ce temps consacré à la construction du forum, aux graphismes. Épuisée par ce manque constant de gens, ce manque de réponses aux topics, ce manque d'activité, finalement.

Je ne peux plus me permettre de gérer un forum fantôme. Beaucoup vont utiliser l'excuse des cours, mais elle n'est plus valable. Je bosse comme une forcenée pour mon bac, et j'arrive pourtant à me connecter, ne serait-ce que pour montrer ma présence et regarder les nouveaux messages. Si moi j'y arrive, vous pouvez y arriver aussi.

J'ai donc décidé de fermer le forum pour une durée indéterminée. Ce choix me fait mal au cœur car je tiens énormément à ce RPG. Mais tant pis. Je ne peux pas me reposer sur mes associées car elles ont déserté Lion's Attack tout autant que moi. Tout est désert, mort. Voir mes efforts réduits à...ça, ça me fait mal au cœur. J'ai mis trop de mon temps ici par rapport à ce que je reçoit en retour, et cela m'épuise.

Ainsi, je ne réouvrirai peut-être jamais Lion's Attack. C'est triste à dire, mais c'est ainsi, j'abandonne.
Je suis désolée, peut-être l'êtes vous aussi, mais pas autant que moi. Désolée et déçue.

Peu de personnes liront sans doute ce message mais tant pis, je vous aurait au moins prévenus. Si vous avez des remarques ou autre, vous pouvez me trouver sur Équideow, sous le pseudo de Kiki44.

Bonne journée, bonne soirée,

Gwenan.


Un clan de lion centenaire vivant sur un territoire inconnu des Hommes. Incarne ton lion et viens pousser ton rugissement.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ≈ Aliénor. | à quatre pattes devant le Roi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psycho
Admin
Admin
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de perso
Lions:
Relations:
Notes:

MessageSujet: ≈ Aliénor. | à quatre pattes devant le Roi.   Ven 4 Nov - 14:40



ALIENOR
Son nom, tinté d'une douceur éternelle, me fait frémir de plaisir dès lors qu'une voix le prononce. Quelques syllabes, alignées délicatement, formant le nom d'une reine d'un pays merveilleux, d'un souvenir d'une enfance joyeuse, d'une fleur aux pétales dorées cambrant timidement la tige au gré de la brise printanière, ou simplement d'une lionne tendre et prodigieuse, élégante et unique, et aussi incroyable que Douce Déméter, déesse des moissons et maîtresse de l'homme. Aliénor. Tel est le mot que je prononce à chaque prière, l'adressant purement à l'ange d'un désert lointain, parcourant, dépourvue d'ailes, la grandeur d'un monde étranger.


« ÂGE »
L'âge d'un être n'est qu'une suite de chiffres séparant le présent du passé, de ce jour moderne à celui de sa naissance. Et tout vivant a un âge, possède cette suite effroyable de ces années écoulées, et qui, par malheur, évolue tout au long de sa vie. Mais pour quelques uns, les plus mystérieux, l'âge demeure un doute. Pourriez vous donner avec certitude l'âge d'un saule pleureur trempant ses feuilles délicates dans l'eau d'un vieux marais ? Et celui là même du marais en question ? Mais, bien qu'Aliénor soit aussi fascinante et romanesque que ce merveilleux tableau, je peut vous donner son âge sans même me tromper d'une seconde. Ainsi, la belle a à présent 4 ans, 1 mois, 16 minutes et 47 secondes de vie. 48 secondes. 49 secondes. 50 secondes. Que le temps passe vite, oh dieu que la mort s'approche de mon ange dans l'obscurité du néant, du haut de son cortège funèbre.

« SEXE »
Mâle. Femelle. Ainsi la création du monde repose sur deux catégories, si différentes et si proches l'une de l'autre. L'homme et la femme. Le garçon et la fille. Adam et Eve. Deux clans qui sont destinés à s'aimer, ou à se détester. Cependant, nombre de terreurs persistent entre ces deux populations. Domination du mâle. Courtise de la femelle. Viol. Adultère. Inceste. Pourtant, l'amour qui unit ces deux êtres est éternel. Pourquoi ? Peu importe. Ainsi, belle Aliénor est une femelle. Et moi, en mâle que je suis, je suis amoureux d'elle.


« RANG »
La guerre, le sang et le danger. Une brochette de tout ce qu'elle déteste. Elle en aurait eu les capacités mais, Aliénor n'est pas guerrière. La chasse, le gibier, l'abattement. Très peu pour elle. Ce qu'elle aime par dessus tout, c'est aider les autres, les adorer et les chérir. C'est donc sans difficultés qu'elle a pris la décision de devenir Guérisseuse. Une simple Lambda, mais qui a le pouvoir de raviver de tristes malades. Elle apprécie la sensation de servir à quelque chose dans ce bas monde. Affectionnant la douceur et le bienfait qu'elle a le pouvoir de prodiguer. Elle est très attachée à son rôle et l'exerce avec passion.

« CARACTÈRE »
Mon Aliénor est bien simple à décrire, et ainsi je vous la conterai en quelques mots.

Adorable. Parfois, dès lors que l'on croise le regard d'une personne, on ressent au plus profond de nous l'amour que nous sommes certains que nous lui porteront, sans même la connaître. Je ne parle pas ici de coup de foudre, loin de là, mais seulement le sentiment incroyable de savoir que tel ou tel inconnu deviendra aussi important que notre propre vie. Aliénor est de ce genre là. Cette élite qui attire à elle toute l'amitié du monde, avant même de montrer à quel point elle peut être admirable. Ces élus que tout le monde aime, sans pouvoir donner à cet attachement soudain une seule raison. C'est ainsi.

Souveraine. Un énorme adjectif pour ce semblant de lionne. Elle n'est ni reine, ni princesse, ni même duchesse ou comtesse d'un quelconque royaume mais, tout dans son attitude semble montrer le contraire. Une démarche royale, à la limite de l'orgueil et du mépris, qui, admettons le, lui colle parfaitement à la peau. Il semble couler en elle l'ombre d'une exquise déesse antique, d'une courtisane aux allures légères. Mais, ne vous méprenez pas, son aspect de haute dame contraste avec son véritable caractère.

Fidèle. En son âme ne résonne que le dévouement qu'elle voue à sa meute. Simple guerrière ou chef, peu importe son rôle, elle y est attaché comme à la prunelle de ses yeux. Ses choix se résument au bien-être et à la soumission devant ses maîtres. Il ne lui viendrait jamais à l'esprit de contredire un dirigeant, et, sans ce dernier, elle est généralement perdue, sans repères et désespérée. Elle a besoin d'une autorité, d'un instructeur ou d'un guide, d'un être capable de lui ordonner sa vie. Etrange, n'est-ce pas ? Pas tant que ça, finalement. Elle n'a jamais appris à être seule et à décider d'elle-même. Ce qu'elle veut, tout compte fait, c'est d'être l'esclave d'un roi, sans s'en rendre compte, sans se l'avouer. Généralement, cependant, elle n'est la soumise que d'une seule personne, plus haut placé qu'elle, habituellement Meneurs ou autres Chefs. Elle n'obéit qu'a l'autorité masculine, jugeant que ce sont des êtres naturellement plus importants que les femelles, bien qu'elle en soit elle-même une. Elle prône la domination des lions et la servitude des lionnes, sans pour autant s'opposer au règne d'une femme, à condition qu'elle soit aux côtés d'un homme.

Infidèle. Abordons maintenant le sujet des relations amoureuses. En effet, bien que la belle soit extrêmement dévouée à son clan et à ses chefs, elle n'est pas de celles qui sont droites avec leur compagnon. Elle aime l'amour et, si d'autres mâles se proposent pour lui en offrir, elle n'hésitera pas à aller voir ailleurs. Ainsi, son comportement affectif est mal vue des autres lionnes, bien qu'il ne soit ni agressif, ni hargneux. J'espère de tout cœur qu'elle trouvera un jour celui qui arrivera à la faire tomber éperdument amoureuse. Soyez sans crainte, elle n'est pas dragueuse, seulement amoureuse de l'amour et de toutes sortes d'affections.



« HISTOIRE »
La vie est une suite d 'événements, importants ou non. Tragiques ou joyeux. Pour reconstituer le passé d'une personne, il suffit de mettre bout à bout tout ces moments. Quelquefois, c'est impossible. Mais, avec elle, tout est réalisable.

Prenez en compte, je vous en prie, que je relate ceci de mon point de vue, d'une vision qui est mienne. Et vous n'êtes sans savoir que l'amour rend aveugle.

Elle était tellement belle, vous savez. Et ce, dès sa naissance. Elle était emplie d'une carrure royale, probablement héritée de sa génitrice. J'ai pu l'apercevoir dès sa venue au monde, et, dès cet instant, je savais qu'elle deviendrais une magnifique lionne irréelle et tintée d'une perfection déconcertante. Je la voyais, affalée sur la terre rouge, gigotant en tout sens, se débattant dans la réalité de la savane. Elle respirait par accoups, comme si cela fût difficile, comme si elle allait mourir d'une seconde à l'autre. Imaginez mon désemparement devant cette scène effroyable, mais pourtant si belle.

Sa mère était déjà vieille et c'était sa dernière portée, avant de prendre une retraite amplement méritée. En effet, elle occupait un rôle rare, qualifié par certains « d'immonde ». Mère porteuse.

Quand à moi, je possédais deux années de plus que sa tendre marâtre. J'étais d'ailleurs le conjoint de celle-ci, et le père de l'enfant. Tâche qui n'empêchât malheureusement pas la réalité ; je voyais ma fille comme un ange et d'un œil terriblement ensorcelé.

Elle était tellement belle, vous savez. Et, je passais tout mon temps avec elle, délaissant mon poste de guerrier. Nous jouions, chassions et vivions ensembles, attirant peu à peu la jalousie de ma douce épouse et de mes autres enfants. Peu à peu, le terme de « favoritisme » s'abattait sur moi, m'isolant peu à peu de ma famille entière. Des cris, des pleurs, des disputes, qui retombait méchamment sur la petite Aliénor, que je défendais avec ferveur. Ainsi, nous en arrivâmes à un point de non-retour : la séparation.

Elle était tellement belle, vous savez. Et quelques jours plus tard, ma fille et moi nous installâmes dans une étroite grotte voisine. On y passait le jour et la nuit. Elle grandissait. Et sa beauté également. J'aimais ses adorables marques d'affection, qu'elle me portait seulement de fille à père, mais qui me suffisait cependant. Elle m'épatait chaque jour un peu plus, et l'amour que je lui portait amplifiait terriblement rapidement. Je pris peur, une nuit, me surprenant en train de rêver d'un amour impossible. Je la voyais dans mes bras, je voyais nos lionceaux, nos amours et nos vies. Avez-vous déjà eu peur de l'amour, comme si il eût s'agit d'un ignoble monstre ? Et bien moi, j'en eu peur.

Elle était tellement belle, vous savez. Elle commençais à réclamer de l'affection, des câlins, des réconforts, des douceurs, que je lui offrait avec une grande joie, sans penser aux conséquences que cela aurait sur moi. Elle me voyait comme un parent, tandis que je la voyais comme un amour.

Elle était tellement belle, vous savez. C'est souvent la nuit qu'ont lieu les choses effroyables, les cauchemars, les meurtres, les cambriolages. Ainsi, quand on met en place une affaire peu scrupuleuse, on s'y prend lorsque la lune est bien haute dans le ciel rempli ou dénué d'étoiles, quand l'air est frais et que les gibiers sortent de leurs minuscules terriers. C'est ce genre de tableau qu'il y avait ce soir-là. Je ramassais lentement mes peaux de bêtes, enroulés autour de mes biens, et les posait devant l'entrée. Tout ça, ça ne pouvait pas continuer. Je ne pouvait pas rester auprès d'elle sans tomber amoureux, il fallait que je fuis. Il fallait que je fuis ma propre fille.

Elle était tellement belle, vous savez. C'est souvent le départ le plus dur, le moment ou l'on quitte la personne que l'on aime. J'avais prévu de retourner au camp, et, Aliénor étant toujours surprotégée de mon être, je me doutait qu'elle ne survivrais pas une après-midi sans moi. Elle aurait peur, elle se poserais dans un coin et attendrais la mort, unique réconfort. Je me retournais et alla déposer sur la joue de ma chair un ultime baiser.

Elle était tellement belle, vous savez. Et c'est dans la lueur du grand Astre que j'aperçus sa beauté. Elle était gracieuse, et extraordinaire, même endormie. Elle portait au coin de ses lèvres un magnifique sourire. Je tremblais, je suais à grosses gouttes. Avez-vous déjà ressenti cette sensation là, lorsque votre démon le plus enfoui ressort et prends possession de vous ? Je n'avais pas pût m'en empêcher. Elle m'avait paru si attrayante, que mon corps ne m'avait plus obéi, et c'était jeté sur cette proie afin de lui prendre violemment son innocence. Elle s'était éveillée, effrayée, pendant cet acte de barbarie, criant mon aide, hurlant mon nom pour que je vienne la sauver, sans savoir que le visage à moitié caché par obscurité était le mien. Alors qu'elle s'était roulée en boule, toute de larmes inondée, je m'était enfui lâchement en direction de la meute, emportant mes affaires soigneusement préparées.

Elle était tellement belle, vous savez. Elle était partie. Je revenais souvent à la grotte, pour voir si elle m'y attendait, pour voir si elle me pardonnait, mais elle était partie. Et elle a survécu, je le sais. Je ne sais pas où elle est, mais je ressent au plus profond de moi ses moindres faits et gestes. Je la retrouverai.

Elle était tellement belle, vous savez, tellement jolie et merveilleuse. C'est de sa faute, tout ça. Elle était trop tentante.


◄  D E A D    B O Y ' S    P O E M  ►



◄  A L I E N O R  ►

CODE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwenan
Admin
Admin
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18
Localisation : I am everywere

Feuille de perso
Lions:
Relations:
Notes:

MessageSujet: Re: ≈ Aliénor. | à quatre pattes devant le Roi.   Ven 4 Nov - 17:25


Jouissance visuelle *3*

Bienvenue avec graaand plaisir à ma petite chérie ! ❤ Je te déplace ^^


· Λ · Я · W · Є · И ·


ʌυтяєѕ ρєяѕoииʌɢєѕ:
 


Fiches des m'sieurs dames | Pour un lien avec mes personnages


Codes pour mes RP. Prière de ne pas les copier, merci:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lions-attack.forumactif.com
 
≈ Aliénor. | à quatre pattes devant le Roi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Caniche 1 an (58)
» Ma beauté est hors de prix (Dadou & Jiji)
» C'est l'histoire d'un kebab à quatre pattes ...
» CAPUCIN M X CANICHE/GRIFFON 20 MOIS QUATRE PATTES PLANETE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lion's Attack :: ♌ À l'arrivée. :: » INSCRIPTIONS. :: ~ REGISTRE ~-
Sauter vers: